AKEA SYLVA : IMMOBILIER RURAL / RURAL PROPERTIES AND EXPERTISES
AKEA SYLVA : IMMOBILIER RURAL / RURAL PROPERTIES AND EXPERTISES

                 Des questions nombreuses et des réponses fructueuses...                   

EAUX / FORETS / ECOTOXICOLOGIE / SOLS / AGRONOMIE...

 

Akea Sylva vous propose ci dessous une série de questions-réponses toutes plus importantes les unes que les autres. Ces informations vont être intégrées au fur et à mesure. A très vite.

 

1) Quelle est la définition que vous donnez à l'écotoxicologie ?

 

Ma philosophie d'expertise en ce domaine consiste à considérer l'écotoxicologie

comme une discipline visant d'une part à connaître les interactions entre toutes les substances organiques et minérales (naturelles ou artificielles) et les organismes vivants et d'autre part à en tirer les conclusions qui s'imposent pour proposer la mise en oeuvre de politiques publiques et privées efficaces. En ce sens aucune discipline technique ne peut se soustraire à ses liens avec les sciences sociales et historiques. Par conséquent, développer une science environnementale renouvelée et donc globale permettra d'atteindre nos objectifs de durabilité sur le très long terme.

 

Il est vrai que l'étude du transfert d'éléments minéraux comme le chrome ou le plomb par lessivage des eaux routières vers des plantes de culture ne semble pas à priori très intéressant pour le grand public si je devais prendre le premier exemple qui me vient à l'esprit. Pourtant ces connaissances sont ESSENTIELLES au devenir de nos civilisations car elles permettent de réellement comprendre l'impact que nous avons de manière collective sur les différents compartiments de l'environnement. Nous devons en définitive remettre en cause des visions bien souvent incomplètes.

 

2) Les incendies sont ils nécessaires au développement des forêts ?

 

La réponse est clairement : NON. Précisons :

 

- Le pin d'Alep (Pinus halepensis: appelé tel quel...) par exemple n'a jamais eu besoin d'incendie (techniquement parlant) pour que les graines de ses cônes assurent leur pouvoir de régénération et renouvellent l'espèce. Il est faussement clamé que la chaleur soudaine occasionnée par le feu assurerait l'ouverture des cônes et ainsi permettrait à la suite par "clarification" du couvert le développement des plantules. La température peut "catalyser" cette "ouverture" mais ne saurait en aucun cas être un paramètre nécessaire. Ceci est erroné par le simple fait que cette espèce adaptée au climat sec et chaud de l'espace méditérranéen a basé son développement historique sur des espaces "vierges" à des époques ou les incendies étaient moins fréquents qu'ils peuvent l'être aujourd'hui. Il est tout à fait capable de se développer tout seul sans interventions extérieures. D'ailleurs comment assurer le développement d'un espace forestier si ce même espace est impacté régulièrement par des incendies ? C'est impossible. Avouez que le raisonnement ne tient pas la route. Retournons à l'observation du terrain et à nos ouvrages classiques de botanique.

 

Par ailleurs et en étant concis, plus la surface d'un incendie est importante plus les dégats sont longs et difficiles à résorber. Les incendies ravagent les couches superficielles des sols en plus de tuer de nombreuses espèces animales essentielles présentes dans ces mêmes sols (arthropodes, vers...). Le feu en outre, accentue l'érosion et le lessivage. Des sources diverses nous prouvent enfin qu'une fréquence trop forte d'incendies impacte négativement la croissance des arbres.

 

Il faut avoir un discours scientifique et rationnel sur ce thème grave qui soulève des questions de gestion et de moralisation de l'espace public pour préserver les biens et les personnes. N'oublions pas le coût humain dramatique dans divers endroits du globe suite à l'irresponsabilité de certains (hors incendies dus à des évènements naturels comme la foudre...) et à notre incapacité technique à maîtriser rapidement des feux d'une grande ampleur. Informons et formons les plus jeunes à ce titre.

 

Vous pourrez retrouver plus de détails d'analyse dans ma toute nouvelle lettre d'informations spécialisée sur la gestion forestière et la défense des forêts contre l'incendie (D.F.C.I). Celle ci sera disponible sur ce même site dans quelques jours. le 05/09/2016.

 

Smokey l'ours, mascotte de la prévention contre les feux de forêt aux Etats Unis d'Amérique.

       Vous avez des questions ?

Contactez-moi!

Affoyon - Goetz William

Akea Sylva

6 avenue de la république

Chambray les tours

FRANCE

06 41 36 34 78 de 8h à 19h

 

Vous pouvez également utiliser mon formulaire de contact.

              Conseil - Expert

Affoyon - Goetz William.

 

Conseil - Expert environnement -

immobilier rural.

 

Mes compétences,

études et diplômes ?

 

Un peu de tout :

hydraulique,

techniques du bâtiment,

gestion forestière et géographie environnementale

en faculté ou B.T.S

et aussi beaucoup de recherches personnelles

au grés

de mes expériences

individuelles et professionnelles